Mes applications voyage

Astuces voyages

Partir en voyage c’est chouette. On visite un tas de monuments, on voit une tonne d’église pendant le séjour, on mange dans trente mille restaurants. Et puis quand tu veux poster sa photo sur Instagram ou faire son article pour son blog, impossible de se souvenir du lieu !!

Grâce à mon mec-super-organisateur-de-voyage, je vais te présenter quatre applications qui t’aideront à ne rien oublier de ton/tes séjours mais aussi pour organiser ton / tes voyages avant et pendant.

 

Sygic travel :

Sygic travel est un guide touristique qui permet de planifier son voyager mais aussi d’épingler les lieux visités. Le principe est très simple : Tu choisis le lieu de ton weekend / tes vacances et les dates correspondants. Ensuite en fonction de la date, tu ajoutes un projet pour cette journée. Là, on te propose soit, si tu es comme Pierre, d’ajouter un lieu personnalisé ou alors selon une liste d’activités et de visites proposées dans l’application. Tu peux aussi y mettre ton hébergement sous le même système.

Il y a aussi une carte type Google Maps qui réunit les tous les lieux de la ville à visiter.

Une fois que tu en as vu / visité un, tu n’as plus qu’à le cocher et son image sur la carte devient bleue. Pratique pour voir rapidement ce qu’il te reste à faire avant de rentrer chez toi ! De la même façon, tu retrouves la liste des lieux dans l’onglet juste à côté. Du coup, toutes tes visites sont triées par journée et sous forme d’itinéraire.

Points positifs : 

  • Facile à utiliser
  • Application gratuite
  • Toutes les villes sont disponibles
  • La carte des métros est directement dans l’application
  • Tu peux retracer avec exactitude ta journée

Points négatifs : 

  • Version complète de l’application à 18.99€  (!!!)

 

Mapstr

Mapstr est une application qui permet de partager ses bonnes adresses partout dans le monde (et même dans le désert selon les développeurs de l’appli). Un restaurant te plait ? Il suffit de le géolocaliser ! Une fois fait, tu accèdes directement à tous les détails dessus : site internet, numéro de téléphone. Tu as aussi la possibilité de modifier les informations si elles sont erronées – pratique pour les autres voyageurs et utilisateurs de l’application.

Points positifs : 

  • Depuis ta position, tu peux créer ton itinéraire pour y aller direction.
  • Toutes les informations sont visibles d’un coup d’oeil

Points négatifs : 

  • Il est nécessaire de se créer un réseau d’amis sur cette application sinon personne ne verra tes bons plans !

 

Google trips

Google trips c’est un peu ta tête quand tu pars en voyage : tout y est rassemblé ( billets d’avions, location de voiture, hôtel…) – et ça c’est vraiment cool ! En plus de cette fonction de rassembleur de documents, tu peux y faire la même chose que Sygic Travel : enregistrer les lieux que tu as visité, planifier tes journées, retenir tes adresses de restaurants ou bars. Mais il y a un onglet vraiment hyper important et nécessaire : Getting aroung.

Dans cette rubrique, tu peux retrouver, entre autres, comment aller et partir de l’aéroport avec les différents transports de la ville (Métro, train, bus, taxis et Uber). Il y a aussi tous les tarifs des transports publics et les lieux où tu peux les acheter – comme ça aucune surprise, le code de la route de la ville/pays … Bref une rubrique archi complète !!

Points positifs

  • Tout est au même endroit ! Fini la recherche dans tous tes emails !
  • La fameuse rubrique « Getting around »

Points négatifs : 

  • Application uniquement en anglais
  • Synchronisation automatiques des données uniquement via Gmail
  • Les visites ne sont pas regroupées par jour de voyages ; juste une liste qu’on ne peut pas checker ..

 

Splittr

Forcément lorsqu’on part en voyage, on parle aussi budget et on doit regarder chacune de ses dépenses … Pas de panique, Splittr va te sauver la vie ! Tu y répertories tes dépenses mais aussi les entrées d’argents en fonction de toi. Par exemple, nous avons mis notre grosse dépense au restaurant dedans.


Nous y avons mis le prix des menus en couronnes danoises (DKK) et l’application a directement fait la conversion en euro ; ça rend les choses tout de suite plus pratique ! Ensuite il est aussi possible de diviser la note en fonction du nombre de personne (ici Pierre et moi – notez mon super surnom au passage …)

Après toutes vos dépenses, un total est fait et la note de chaque participant au voyage est également donnée. Les bons comptes font les bons amis !

Points positifs

  • Pas besoin d’utiliser internet
  • Convertisseur automatique
  • Répartition des frais par nombre de voyageurs

Points négatifs : 

  • Uniquement en anglais
  • Design pas du tout sexy
  • Application payante : 1.99€

 

Et toi, quelles applications te sont indispensables lors de tes voyages ?

 

appy (1)

Publicités

Copenhague : Jour 3

Copenhague

Lundi matin. Réveil vers 7h30 pour quand même profiter avant le vol de 12h20. Aujourd’hui c’est dans le « quartier » de Christiania que nous terminerons notre voyage.

Christiania se situe au sud-est de Copenhague dans Christianshavn (où nous logions) et pourtant on a l’impression de faire un « back to 70’s ». Et pour cause ! Autoproclamée « ville libre de Christiania », on entre dans une communauté libre avec son propre style de vie comparable à celles des hippies. En fait c’est un peu un remake du village gaulois d’Astérix et tu vas vite comprendre pourquoi …

christiania
christiania-2

A la base c’était une base militaire devenue un squatt. Aujourd’hui, la « ville » a ses habitants permanents avec ses règles et ses non-taxes. Les habitations sont faites de matériaux de récup et pourtant des notables de Copenhague y ont déposé leurs bagages ! J’ai parlé de règles ? En réalité il n’y en a que trois au sein de cette population :

Pas d’armes, pas de violence et pas de drogues dure. (Oui oui pas de drogues dures)

– C’est surprenant mais on respecte !

Il est aussi demandé aux visiteurs de ne pas prendre de photos. Mais honnêtement je ne pouvais pas ne pas immortaliser avec quelques photos ce quartier si atypique ! Pardon c’est mal- et les quelques habitants que nous avons croisé ne nous ayant rien dit … #ChercheToiDesExcuses. C’est aussi pourquoi il n’y aura pas autant de photos que dans mes autres articles.

Atypique aussi parce qu’on y consomme librement toute sorte de drogues douces. Donc c’est tout naturellement qu’à 9h nous traînions déjà dans un nuage de fumée non conventionnelle.

Les habitants y sont super souriants et respectueux, comme toute la population danoise, et leur façon de vivre est tout simplement incroyable. Les « stands » à l’effigie de Bob Marley ou aux slogans racoleurs se bousculent dans Pusher Street (la rue des dealeurs). Bon elle porte bien son nom : on a pu y voir quelques échanges discrets c’était assez déroutant d’ailleurs.

christiania-3

christiania-4

La curiosité passée – il faut dire que ce qui est – nous nous sommes promenés autour du lac gelé où résident de nombreuses familles. (Nous n’avons vu personne mais les vélos d’enfants devant les maisons témoignent de la vie de famille dans cette communauté).

Honnêtement je comprends pourquoi certaines personnes (qu’on a pu croiser) s’arrête sur un banc pour fumer un j*int à cet endroit ; il y règne une atmosphère super paisible et on oublie le contexte autour.

christiania-6

Je ne fais en aucun cas la promotion des produits stupéfiants mais ce quartier est vraiment à visiter pour sa population et son originalité.

C’est sur cette douce note de respect des cultures que s’est achevé notre weekend danois.

J’espère que la visite virtuelle de cette ville t’a convaincu d’y mettre les pieds !

 

appy (1)

Copenhague : Jour 2

Copenhague

Le deuxième jour se lève sur cette magnifique ville de Copenhague. Le soleil peine à traverser les nuages en cette heure si matinale … Mais qu’importe ! Nous nous camouflons chaudement pour continuer notre découverte de la ville. Nous quittons notre quartier de Christianshavn pour une bonne ballade de presque 20 kilomètres.

christianshavn

La journée commencera avec un arrêt au mythique Nyhavn. Tu ne connais pas ?! Mais si regarde.

nyhavn-3

nyhavn

Nyhavn veut simplement dire « nouveau port ». On est vraiment au coeur de la carte postale nordique : des maisons colorées, un canal dans la ville … Bref, autant te dire que j’ai adoré prendre des photos de ce lieu (mes doigts beaucoup moins).

Non loin de là, nous nous sommes retrouvés nez à nez avec la Frederiks Kirke, aussi connue sous le nom de Marmokirke (l’église en marbre). Cette sublime église m’a directement fait penser à celle d’Helsinki pour sa blancheur incroyable mais aussi à la basilique St Pierre pour sa coupole imposante. Mais je te la présenterai un peu plus tard.

En attendant, il paraît que je vais rencontrer quelqu’un … C’est donc au Kastellet que nous nous rendons pour une fraîche promenade.  Il s’agit d’une ancienne citadelle abritant de nombreux bâtiments militaires. Aujourd’hui enneigé, cet écrin verdoyant offre une véritable bouffée d’oxygène !

kastellet-2

kastellet-2

kastellet-4

Le froid est saisissant – le vent n’arrangeant rien – mais encore une fois, l’atmosphère est apaisante et on oublierait presque tout le reste.

Au bout de la jetée, elle était là : la petite sirène ! OUAAAAAAAAAAAAAAAAAAIS ♥petite-sirene

Petite sirène

Évidemment elle m’a aussi conquise ( en même temps il n’y a pas grand chose que je n’aime pas …). Bref il était grand temps de se rendre vers le palais royal pour la relève de la garde. Tous les jours à midi, la garde quitte le château de Rosenborg (un peu plus bas dans l’article) et traverse la ville pour se rendre à Amalienborg (la demeure d’hiver de la Reine). Pour nous y rendre nous avons longé le port et nous avons fait une petite pause bataille de boule de neige …

img_2714

C’est donc sur cette immense place, d’abord vide et très rapidement pleine de badauds, que se passe la relève et c’est vraiment impressionnant !img_2732

Juste face à celle-ci, nous nous trouvons de nouveau devant la Marmokirke. L’intérieur est plein de dorure, grandiose.Marmokirke

Marmokirke

Ensuite nous nous sommes dirigés vers le musée du design. L’art moderne m’échappe à vrai dire, mais s’agissant d’une partie intégrante de la culture du pays, j’ai fait une entorse à mes à-priori. Heureusement c’était gratuit pour les moins de 26 ans (sinon c’est 90 DKK – environ 12€) parce que ça n’était pas folichon. Mais c’était tout de même sympa à faire.musee-du-design-2 musee-du-design big-appleAprès toute cette marche et la faim se faisant, nous nous sommes arrêtés dans le petit sandwich-bar Big Apple. A l’angle de Kronprinsessegade, Big Apple nous donne le choix de plusieurs sandwiches au pain de seigle généreusement garnis de légumes et/ou viandes (et veggies pour certains) que nous pouvons accompagner de jus de fruits frais. J’avais opté pour le sandwich « Chorizo » (Chorizo, avocat, tomate et pesto maison) Pierre, lui, avait pris la version poulet. Pour les boissons nous avions pris un Reloaded (passion / ananas / pomme) et un CPH favorite (framboise, banane, pomme). Le tout nous est revenu à 220 DKK pour 2 – 29€60 (50 DKK – 6€70 pour le jus et 60 DKK – 8€ pour le sandwich). L’ambiance hyper hygge, cocooning est vraiment agréable après une matinée d’exploration et pour ne rien gâcher, la nourriture était délicieuse.

Ensuite nous avons déambulé dans les Kongens Have (Les Jardins du Roi) tout enneigés et terriblement glissants – mais c’était marrant ! En leur coeur, se trouve le Rosenborg Slot, la demeure de la famille royale jusqu’au XVIIIe siècle.

rosenborg-slot-2

rosenborg-slotNous avons également visité le jardin botanique qui se trouve juste derrière le château.

jardin-botanique-2

jardin-botanique

Évidemment aucune plante n’était visible mais cette promenade était vraiment chouette à faire.

En attendant les Golden Hours, nous sommes allés en ville faire quelques achats tout en continuant à profiter de l’environnement danois.

Pour profiter au mieux de la ville, c’est au Christiansborg slot, visible dans mon article précédent, que nous décidons de retourner. Il n’y avait pas énormément de monde pour monter en haut de la tour mais l’entrée y est très contrôlée (mais gratuite). Étant un bâtiment lié au Parlement, seuls 40 personnes maximum sont autorisées à monter en même temps. Il faut savoir aussi qu’il n’y a qu’un seul ascenseur pour la terrasse mais aussi pour accéder au restaurant gastronomique du château. Du coup, l’attente dans le froid a été assez longue – Environ 20/30 minutes. Après un passage à un portique de sécurité + rayons X (comme dans les aéroports), nous avons pu profiter seuls du panorama doré de la ville à plus de 100 mètres de hauteur. Le ciel était si dégagé que nous pouvions voir Le pont de l’Øresund reliant le Danemark à la Suède via Malmö (plus de 7 kilomètres de long).

christianborg-slot-rooftop

Des paysages merveilleux pour terminer cette belle journée  !

A très vite !

appy (1)

 

Copenhague : Jour 1

Copenhague

J’adore le nord de l’Europe depuis toute petite. Enfin depuis que j’ai eu la chance de visiter la Finlande lors d’un voyage scolaire. Du coup, mon cher fiancé m’a offert pour nos 3 ans un voyage au Danemark ! #LeReve

Billets achetés et Airbnb réservé dès le mois de novembre … Mais il y a quelques jours, un mail a chamboulé notre organisation : l’annulation de la réservation Airbnb pour un grave problème dans l’appartement. MÉGA PANIQUE A BORD ! A 5 jours du départ, je nous voyais déjà SDF dans Copenhague … – La nana qui dramatise à fond … Heureusement nous sommes tombés miraculeusement (toujours dans l’abus) sur l’appartement de Tessa qui encore mieux situé que le premier puisqu’il est en plein centre-ville. Et en plus elle nous a attendu jusqu’à minuit pour nous donner les clés de l’appartement. Que demandez de plus ?!

Bref départ pour Orly juste après/pendant les cours. Tout allait très bien jusqu’à ce que nous soyons retenus au sol pendant une heure sans aucune explication du personnel de l’aéroport. Départ retardé d’une heure donc … L’embarquement finit par se faire dans un avion sale – pour gagner du temps, la compagnie aérienne a décidé de faire l’impasse sur le nettoyage de l’appareil… – et tout petit. Il n’y avait pas de place pour mettre correctement ses jambes et voyager confortablement. (Je ne fais qu’un mètre 70 et j’étais vraiment très à l’étroit ! ) Bref Smart Lynx en compagnie aérienne, PLUS JAMAIS !

Arrivée sur le sol danois avec 30 minutes de retard (Youpi…) mais belle surprise : de la neige ! – Ça c’était chouette comme cadeau !

Nous voici donc sur le chemin du quartier de Christianshavn pour rejoindre notre appartement pour le weekend. Ouverture des valises vers 1h du matin, nous décidons de nous coucher pour profiter pleinement de la journée qui nous attend.


KanelsnurreRéveil matinal en ce samedi, vers 7h45 – 8h. Mais on avait trop hâte de voir Copenhague en plein jour. Comme expliqué dans l’article sur mes conseils pour voyager à Copenhague, la vie y est chère donc pour le petit déjeuner nous avions opté pour du local peu onéreux : les kanelbullar ou kanelsnurre – qu’on peut traduire par brioche à la cannelle. Ces délicieux pains briochés, que je connaissais depuis mon premier voyage en Finlande, sont assez consistants pour tenir jusqu’au déjeuner.

Nous voilà partis flâner dans les rues enneigées de la ville en direction de l’Opéra dans le quartier est. Ce bâtiment à l’architecture moderne surprend dans cet environnement typique mais il y a cette harmonie ancien/moderne qui est présente et qui fait taire les préjugés.

Copehagen opera

L’ambiance apaisante régnant est propice à la promenade en amoureux. Nous traversons le Københavns Havn pour poursuivre notre balade le long des quais et nous rendre à l’Église d’Holmen (Holmen Kirke).

img_3239

img_3242

img_3244

Il s’agit d’une très belle église navale transformée par Christian IV et ayant accueillie le mariage de la reine actuelle du Danemark Margrethe II.

Tout près de là se trouver le Christiansborg Slot – Le château de Christiansborg surnommé également le Borgen. Situé sur l’île de Slotsholmen, ce lieu accueille encore dans plusieurs de ses parties la famille royale. Nous avons même pu regarder des gardes de la reine et leur monture déambuler dans le parc du château.

img_2503

img_2519

Christiansborg slot

Le froid étant vraiment intense, nous avons fait une pause culturelle au musée national du Danemark. Le musée est divisé en plusieurs pièces selon les époques et il y a des œuvres vraiment incroyables à admirer.

img_3266 img_3274

La culture ça creuse donc img_3280direction le Cock’s & Cows, un restau burger à l’ambiance chaleureuse. Plusieurs types de hamburgers mais aussi des salades (et nos amis vegans sont les bienvenus ! ) sont proposés  et il y en a pour tous les budgets. Lorsqu’on choisit son burger il est également possible de choisir le pain (américain, avec sésame, sans gluten…) et ça c’est vraiment cool !

Nous avons pris deux « Gouvernator » et des twisters … Quand je l’ai vu arriver, j’ai presque eu peur … Mais il était succulent !

Après cette pause gourmande, nous nous sommes baladés dans la ville dans l’espoir de découvrir des merveilles. Et nous sommes tombés sur la cathédrale Vor Frue Kirke. Un mot pour la décrire ? WOW. Cet espace immaculé m’a vraiment pris aux tripes, c’était exceptionnel. Cette cathédrale est vraiment différente de celle que j’ai pu visiter dans d’autres pays : il n’y a pas de dorure, l’opulence n’est pas démonstrative ici, elle est ailleurs mais elle est tout aussi impressionnante.

img_3286

img_3288

Cette petite claque prise, nous avons décidé de visiter le Rundetaarn, une tour datant du VXIIe siècle. Nous espérions voir une exposition ou un musée … et nous avons découvert un accès à une terrasse donnant une vue à 360° sur la ville ! Moyennant 25 DKK chacun (environ 4.70€), nous avons grimpé cette tour (difficilement pour ma part #GrandeSportive) à la montée assez intense.

img_2623

Au sommet, la ville nous offrait un spectacle frais mais éblouissant ; le soleil étant sur le point de céder sa place, le ciel aux teintes rose, or et azur m’a totalement conquise.

img_2608

img_2614

Alors oui il n’était pas tard ( 16h40 ) mais après notre séance de shopping de presque 2h, nous sommes rentrés dîner et nous reposer. Finalement le rythme nordique nous avait déjà attrapé et une bonne nuit de sommeil pour un réveil matinal n’était pas de trop.

 

A très vite pour la suite de notre voyage !

appy (1)

 

Ce qu’il faut savoir avant de voyager à Copenhague

Astuces voyages

Au fil de notre weekend nous avons appris à connaître la culture danoise qui est légèrement différente de la nôtre. Voici quelques petites choses bonnes à savoir avant de rejoindre Copenhague.

DU POINT DE VUE DU PORTE-MONNAIE

Fini l’euro et la facilité. Place à la couronne danoise, plus souvent écrite DKK (Krone) dans les magasins. Et pour faire travailler nos facultés en mathématique (ou celle du convertisseur) :

1 EUR = 7.4358 DKK

1 DKK = 0.1345 EUR – Facile hein ?!img_3479

Bon personnellement je divisais les prix par 7 et ça m’allait très bien ainsi.

Donc le mieux est d’aller faire un arrêt au bureau de change du coin. Bien sûr, on regarde celui dont le taux d’achat de sa monnaie est le plus avantageux. Attention il y a très souvent des frais de commissions s’élevant aux alentours des 45 DKK / 6 €.

Et oui car si tu décides de payer en carte bancaire, tu peux également avoir des frais (Ouaaaais !). Certains restaurateurs te préviennent sur leur carte que si tu paies en carte bancaire étrangère, une surcharge de 4.5 à 5% peut être appliquée à ton addition. (Puis quand ce n’est pas indiqué, c’est la surprise ! )img_3477

En plus de ces frais supplémentaires, la TVA est extrêmement élevée : 25% sur tous les produits ! Par conséquent, les prix flambent également – Par exemple on peut trouver des cafés latte à 35 DKK / 4.70€…

D’UN POINT DE VUE CULTUREL

En hiver il n’y a pas de décalage horaire avec la France. En revanche en été, nous avons une heure d’avance sur le Danemark.

Tu peux oublier les cours de danois, tout le monde (ou presque) parle très bien l’anglais ! Et puis si tu ne parles pas l’anglais … là ça devient compliqué !

Il y a le rythme du soleil à suivre : lever vers 8h et coucher vers 16h30. En sachant cela, ça permet de se poster sur les rooftops aux bonnes heures pour observer le ciel se parer de couleurs magnifiques.img_3418-1

Les Danois vivent eux aussi en décalage : les magasins ouvrent vers 10h le matin et peuvent fermer entre 17 et 18h le soir voire 16h les samedis.

De nombreux monuments ou églises sont fermées au public entre septembre et avril. Les ouvertures entre ces dates-ci sont réservées aux services. Alors ne fais pas comme nous et vérifie bien sur ton guide ce qui est ouvert ou non !

Les Danois sont très souriants – et ça surprend beaucoup au départ ! Au début on se demande ce qu’ils nous veulent … mais on comprend très rapidement qu’ils sont simplement heureux et ça fait vraiment du bien !

Avec ces quelques conseils, tu seras prêt(e) pour t’envoler et rejoindre la petite sirène !

 

appy (1)