Balade à Rome : Dernier jour

Rome

Et voilà, notre dernier jour arrive … Enfin le dernier jour de visite ! Et forcément nous allons terminer par le Vatican !

La cité des Papes, le plus petit état du monde (Environ 800 habitants pour 0.32 km²), concentre à elle seule une multitude de merveilles à voir.

J’étais déjà ébahie par la basilique depuis l’extérieur alors je n’avais qu’une hâte : y entrer !

Mais d’abord, commençons par le Musée du Vatican. Comme dans tout Rome, des coupe-files sont disponibles pour entrer plus vite. Mais honnêtement, il suffit d’y aller tôt pour ne faire que 15-20 minutes de queue (Oui que, car en temps normal, il faut attendre environ une heure…). Et puis si vous achetez les billets en avance sur internet, il y a une file spéciale où il y a moins de monde.

Bref, arrivée vers 9h15 au musée pour des heures d’émerveillement parmi ses 12 musées.

Bon à savoir : le musée du Vatican est gratuit :

  • le dernier dimanche du mois
  • lors de la journée mondiale du tourisme
  • pour les enfants de – de 6 ans
  • pour les visiteurs handicapés.

Sinon au niveau du prix de l’entrée, c’est 16€ par personne (auxquels il faut rajouter 4€ pour le coupe-file) et les tarifs réduits sont réservés aux étudiants en possession de la carte étudiante européenne.

Pour ma part j’ai adoré :

  • Le Musée Chiaramonti avec ses oeuvres de l’époque impériale. C’est la première galerie que nous avons faite et j’ai immédiatement été surprise par le nombre de bustes et statues présentes.Musei Vaticano
  • Le Braccio Nuovo et ses oeuvres grecques et romaines. La représentation du Nil accompagnée de seize enfants évoquant les seize coudées d’eau. Incroyable !!Musei Vaticano

Puis quand on lève les yeux …Musei Vaticano

Et au sol …Musei Vaticano

Bref il y a toujours quelque chose à voir.

  • Le musée Pio Clementino

Pio Clementino

Pio Clementino

Pio Clementino

Le plus impressionnant a été la Chapelle Sixtine bien sûr. On ne sait même plus où donner de la tête tellement il y a de choses à voir, à contempler. – Il n’y aura pas de photo venant car il est interdit de photographier ce lieu saint (et bien sûr beaucoup ne respecte pas les consignes …)

Ne souhaitant pas trop vous en dévoiler, je vais continuer le récit de notre journée 😀

Après cette visite intense, cap sur la basilique !

20 petites minutes de queue et nous voici en son sein. Il n’y a pas grand chose à dire finalement mis à part « Wahou », « C’est beau » et autres phrases du genre. On sent l’opulence du lieu avec toutes ces dorures, ce marbre omniprésent …

La gigantesque nef nous ouvre le chemin vers le trône de St Pierre et le baldaquin du Bernin.

Basilique St Pierre

Basilique St Pierre

On découvre, entre autres, dans les allées parallèles les tombeaux de Jean Paul II, la statue de St Pierre et son tombeaux. La galerie regroupant les tombeaux des autres papes se situent hors de la nef.

Et si on se décidait à prendre un peu de la hauteur ?

Attention accès réservé aux plus sportifs, courageux, fous … Tout ce que vous voulez ! Et oui la vue sur tout Rome se mérite ! Donc pour 7€, on a le droit de prendre l’ascenseur pour accéder à la terrasse. Mais il restera quand même 324 marches à gravir pour atteindre le sommet ! – Je note tout de même qu’on nous indique régulièrement du nombre de marches restantes sur de petits panneaux, histoire de … Et pour les plus téméraires, ce sera 511 marches pour 5€.Basilique St Pierre

A ce niveau de la basilique, on a une vue incroyable sur la sublime coupole et le baldaquin, mais vu de haut.

Basilique St Pierre

 

Basilique St Pierre

Et là commence l’aventure ! Un escalier en spirale aussi grand qu’un trou de souris où on se tortille pour gravir les dernières marches. Étant une grande sportive (Haha), j’en ai vraiment ch*é !

Mais honnêtement, ce périple en valait la peine : un spectaculaire panorama à 360° sur la ville !

Basilique St Pierre

Une vue coupant le souffle. Surement l’un des plus beaux points culminants que j’ai pu voir ! Forcément on en a profité pour faire quelques selfies et surtout immortaliser cet instant.

Après cette grosse demie journée au Vatican, nous voulions déambuler un peu dans les rues pour rejoindre notre dernier lieu prévu dans notre planning, la piazza Navona.img_2403

Place touristique de Rome, la place a droit elle-aussi à ses fontaines et son église Sant’ Agnese in Agone.Piazza Navona

img_2405

Et puis comme j’ai été sage, j’ai eu le droit de m’arrêter chez Grom pour goûter aux VRAIES glaces italiennes !! Gelateria Grom

Tout en cherchant des souvenirs à ramener à nos familles, nous cherchions un restaurant où dîner pour la dernière fois. Non en réalité, nous savions que nous retournerions al Gusto savourer leurs pizzas mais aussi pour goûter mon cocktail préféré : le Spritz.

A base de Campari, de prosecco et d’eau gazeuse, le Spritz italien n’a absolument rien à voir avec celui de France. Il est juste parfait ! Et j’aurais pu en boire un de plus si le prix n’était pas aussi élevé (10€ le verre).

Spritz

Et comme vous l’aurez deviné, on a fini par craquer pour leurs pizzas …

img_3048

img_3050

Nous avons terminé par une bonne balade digestive le long du Tibre, depuis le château de Saint Ange jusqu’au quartier de Cipro.img_2399

img_2406

img_2407

img_2408

 

J’espère que vous avez apprécié cette balade dans Rome depuis votre canapé/lit/chaise et je vous retrouve d’ici quelques jours pour un nouveau voyage vers le nord cette fois-ci !

 

Bises à tous.

appy (1)

 

Publicités

Balade à Rome : Jour 2

Rome

Après notre première nuit italienne qu’on a souhaité longue et réparatrice, c’est reparti pour un bond dans le passé. Et oui, c’était la journée « Dans la peau d’un Romain ».

Un peu de marche et de métro pour nous retrouver à l’arrêt « Colosseo » en plein centre-ville – Ok y’a plus de surprise là … EN sortant de la bouche de métro, nous voilà devant ce monument gigantesque qu’est cet amphithéâtre. On en reste sans voix quelques instant, le temps de s’imprégner de ce géant.

Ce qui est positif c’est l’entrée du Colisée qu’on paie 7.50€ chacun puisque nous avons 25 ans – A 26, tu peux compter plutôt 12€ …Et puis si tu prends un guide ou le truc audio, je ne t’en parle même pas …

Deuxième surprise, cette même entrée est valable pour le forum et il Palatino. On sait d’ores et déjà comment va se dérouler la journée !

Troisième surprise : Aucune queue à faire ! En arrivant à 9h30 il n’y avait presque personne, ce qui nous a permis de bien profiter du lieu pendant la visite. A partir de 10h15 – 10h30, c’est beaucoup plus bruyant et rempli de touristes …

Il Colosseo, comme l’appelle les Romains, est en rénovation au niveau du 3ème étage. Néanmoins les deux premiers étages nous permettent de voir précisément comment il était à l’époque. A l’intérieur, on retrouve des expositions d’oeuvre, des peintures montrant l’amphithéâtre pendant ces heures de gloire … C’est vraiment incroyable de voir ce dont les hommes étaient capables de faire autrefois …

 

Colisée

img_2874Colisée Colisée Colisée

Visiblement nous avons eu beaucoup de chance ; nous avons appris aux infos que des individus avaient tagué des colonnes du Colisée en fin de matinée et que la police avait dû se déplacer … Vraiment nul !

Après cette belle visite d’une heure et demie nous nous sommes rendus à la Basilique San Clemente al Laterano. Celle-ci a pour particularité d’être une basilique construite sur une première église détruite au Ve siècle, elle-même bâtit sur un mithraeum (sanctuaire) – Faut suivre hein ! Nous nous sommes limités à la basilique principale qui était vraiment superbe. Pour continuer et faire un peu nos touristes sinon c’est pas marrant, Pierre a mis sa main dans la bocca della verità. La légende veut que les menteurs y glissant la main se la font manger et visiblement Pierre n’en est pas un puisqu’il a toujours sa main !

Bocca della verita

Petit passage par la place du Capitole et ses musées pour se rendre à l’église de Jésus. Pour pouvoir admirer ses sublimes dorures ornant son plafond, un psyché est placé dans la nef pour en profiter sans torticolis !

Capitole de Rome

Chiesa de Gesù

Chiesa de Gesù
Chiesa de Gesù

La visite d’une capitale n’en est pas une si on ne profite pas d’un rooftop ! Moyennant 8€ chacun (c’est quelque peu onéreux…), nous avons pu profiter d’une vue sympathique depuis le monument de Vittorio Emmanuele sur la piazza Venezia, le 2ème point le plus haut de Rome. [Pour comparer avec Madrid où nous avons payé la montée puis pu profiter de la vue en buvant un cocktail … Là ? Bah pour 7€ tu regardes. Tu regardes bien et c’est tout ! ]

Vittoriano

Vittoriano

Vittoriano rooftop

Et maintenant ? Direction le Forum et le Palatin ou Palatino.

Honnêtement là, les photos parleront beaucoup mieux que mes mots !

Forum / Palatino

Forum / Palatino

Forum / Palatino

Forum / Palatino

Forum / Palatino

Forum / Palatino

Une fois cette longue balade dans le froid terminée, notre dernier stop s’est fait au Panthéon.

Non loin de la piazza Navona et de la fontaine de Trevì, le Panthéon est intact ! Après avoir été ravagé par un incendie puis reconstruit par l’empereur Hadrien, il n’a pas bougé depuis !

Panthéon

Panthéon

Sa coupole de 43m de diamètre est impressionnante à contempler !

Vous connaissez sa particularité ? C’est ce trou de 9 mètres de diamètre dans cette coupole. Et oui c’est un trou, donc s’il pleut, il pleut dans le Panthéon ! Pas de risque qu’il devienne une piscine puisqu’il y a un système d’inclinaison et d’évacuation pour éviter que cela arrive.

Panthéon

C’est sur ce sublime bâtiment que s’est terminé notre deuxième et avant dernière journée de visite à Rome. Je vous retrouve très vite pour notre dernière journée – qui a surement été la plus intense !

 

Bises à tous

appy (1)

 

Balade à Rome : Jour 1

Rome

Hello tout le monde !

 

Pour mes nouveaux articles « Voyages », j’ai décidé de travailler en collaboration avec Pierre, mon fiancé. Je le trouve bien plus doué que moi pour les photos de paysage, de lieux … Donc je lui laisse désormais cette tâche (avec son accord bien sûr).

Vous pouvez d’ailleurs retrouver ses photos sur Instagram ici .

De plus, j’ai décidé de partager avec vous mon weekend à Rome non pas à la Étienne Daho mais jour par jour (Sauf le dernier jour ou à part dormir et prendre l’avion, nous n’avons rien fait de passionnant !)  – Elle était bonne cette blague hein ? – Allons-y pour le premier jour de notre aventure romaine 🙂

Aéroport de Beauvais

Sky

Départ de Beauvais : 9h10 avec Ryanair (et ses prix imbattables), température extérieure ? Bah zéro (d’ailleurs j’ai bien failli me faire une cheville sur le parking de l’hôtel … Bref, arrivée à Ciampino deux heures plus tard et deux degrés supplémentaires.

Petite pluie (3 gouttes tout au plus) en guise d’accueil et nous voilà sur le parking de l’aéroport à chercher notre bus pour rejoindre Rome. Il faut savoir que Ciampino est à 15 kilomètres au sud-est de la ville donc nous avions le choix entre :

  • le taxi à 30€ la course
  • le bus privé pour 5€ chacun avec un stop en plein centre-ville
  • le bus public pour 1.20€ par personne avec un arrêt au terminus de la ligne de métro A

C’est tout vu : va pour le bus public !

Metro Roma

20 minutes plus tard, c’est donc sur la ligne A (la orange) station Agnanina qu’on se retrouve. On se décide à prendre un ticket de métro pour 24h à 7€ et nous partons à l’autre bout de la ligne, direction Cipro (à prononcer Tchirpro).

J’avais réservé cette chambre d’hôte à 10 minutes du Vatican deux mois à l’avance donc j’ai bénéficié d’un tarif hyper avantageux. Roger nous a donc accueilli très chaleureusement dans son appartement. Il s’est montré très prévenant en nous indiquant comment se rendre aux différents monuments à voir en métro et à quelle heure il fermait (1h30 les jeudis, vendredis et samedis – 23h30 les autres jours) et il nous a même proposé de nous emmener jusqu’à notre aéroport de départ, Fiumicino au tarif compétitif de 25€ (au lieu de 50 en taxi !). Bref un hôte d’exception et une chambre propre, spacieuse … que vous retrouverez ici.

Comme d’habitude ; à peine arrivés, déjà repartis ! C’est à l’arrêt Spagna que nous nous arrêtons pour voir la fameuse place du même nom. La Piazza di Spagna, dont les escaliers célèbres sont le lieu de rassemblement des Romains, est le quartier de luxe de Roma ; on y retrouve Moncler, Chanel, Furla et d’autres marques très prestigieuses. – Mais ce n’est pas ça qui a attiré mon attention. C’est cette magnifique église qui surplombe cet endroit : la chiesa de la Trinità dei Monti.Piazza di Spagna

C’est d’ailleurs la particularité de Rome : chaque place a son église (Sauf il Campo dei Fiori ; l’unique place de Rome sans église). Si on visitait une église romaine par jour, ça prendra un an !! DINGUE !

L’heure de manger arrive (Ouais 14h30 c’est bien pour manger) et quelques pâtés de maison plus loin, nous prenons place au restaurant Il Gusto. Ce restaurant est divisé en trois ambiances différentes : Gastronomique (bar à huîtres), rôtisserie / bar cocktail et pizzeria. Pour être honnête je ne rêvais que de pizza depuis mon arrivée … Et je n’ai pas été déçue ! Ma Margherita DOC (=AOC) était savoureuse, pleine de goût et mention spéciale pour la pâte juste parfumée à l’huile d’olives … DIVINE ! Pierre avait pris une Stracchino (Fromage à pâte molle, mozza, jambon de Prague et roquette) qu’il a dévorée !

Pizza il Gusto Roma

La note finale a été alourdie par les bières commandées (6€ la pinte !!  – De manière générale, l’alcool est très cher au restaurant) sinon le prix de la pizza est plutôt très raisonnable pour son goût :  respectivement 9.50 et 10€. Il faut également savoir que le service n’est pas toujours compris dans les additions, ce qui veut dire qu’il faut laisser un pourboire d’environ 5% de la note globale.

La balade digestive s’est faite sur la Piazza del Popolo, la piazzeta Napeleone et dans les jardins de la Villa Borghese. C’est un jardin municipal de huit hectares niché sur une petite colline. Il nous permet d’avoir une vue de haut de la piazza ainsi qu’un panorama sur le Palatin et le Forum dont on parlera dans le prochain article. Nous étions déjà sous le charme de la belle Rome.

Piazza Napoleone

Avant la tombée de la nuit, nous nous sommes dirigés vers le Parlement (Piazza del Quirinale) en passant par la Piazza Barberini, la via delle 4 fontane pour finir à la fameuse fontaine de Trevì. Ce lieu incontournable de Roma était bien évidemment bourrée de touristes mais sublime qu’on en oublierait presque les gens autour.

Tradition oblige : nous y avons lancé nos pièces en faisant un vœu et en se promettant de revenir ensemble à Rome .Piazza del Quirinale

Piazza del Quirinale

Fontaine de Trevi

Après tant d’émotions nous avions bien mérité une pause dîner et c’est en flânant dans les rues aux alentours que nous avons trouvé Oggi Roma qui proposait des pâtes carbonara et des lasagnes à la bolognaise. Je me suis régalée des lasagnes cuites parfaitement et pleines de fromage. Pierre, lui, a moins apprécié les pâtes qu’il a jugé trop salées et extrêmement poivrées. Un avis en demi teinte sur le repas que le prix du vin et l’addition n’a pas amélioré … Le prix sur la carte et sur la facture n’étaient pas les mêmes … Gros bof quoi.

Oggi Roma

Et c’est le ventre plein que nous reprenions la direction de Cipro … Mais l’appel du Vatican a été trop grand pour ne pas nous y arrêter de nuit !

Je vous laisse donc avec la photo de ce lieu magique et vous dis à très très vite pour la suite de nos aventures !Basilique St Pierre

 

appy (1)