#Copenhague : Jour 3

Lundi matin. Réveil vers 7h30 pour quand même profiter avant le vol de 12h20. Aujourd’hui c’est dans le « quartier » de Christiania que nous terminerons notre voyage.

Christiania se situe au sud-est de Copenhague dans Christianshavn (où nous logions) et pourtant on a l’impression de faire un « back to 70’s ». Et pour cause ! Autoproclamée « ville libre de Christiania », on entre dans une communauté libre avec son propre style de vie comparable à celles des hippies. En fait c’est un peu un remake du village gaulois d’Astérix et vous allez voir pourquoi …christiania
christiania-2

 

A la base c’était une base militaire devenue un squatt. Aujourd’hui, la « ville » a ses habitants permanents avec ses règles et ses non-taxes. Les habitations sont faites de matériaux de récup et pourtant des notables de Copenhague y ont déposé leurs bagages ! J’ai parlé de règles ? En réalité il n’y en a que trois au sein de cette population :

Pas d’armes, pas de violence et pas de drogues dure. (Oui oui pas de drogues dures)

– C’est surprenant mais on respecte !

Il est aussi demandé aux visiteurs de ne pas prendre de photos. Mais honnêtement je ne pouvais pas ne pas immortaliser avec quelques photos ce quartier si atypique ! Pardon c’est mal- et les quelques habitants que nous avons croisé ne nous ayant rien dit … #ChercheToiDesExcuses. C’est aussi pourquoi il n’y aura pas autant de photos que dans mes autres articles.

 

Atypique aussi parce qu’on y consomme librement toute sorte de drogues douces. Donc c’est tout naturellement qu’à 9h nous traînions déjà dans un nuage de fumée non conventionnelle.

Les habitants y sont super souriants et respectueux, comme toute la population danoise, et leur façon de vivre est tout simplement incroyable. Les « stands » à l’effigie de Bob Marley ou aux slogans racoleurs se bousculent dans Pusher Street (la rue des dealeurs). Bon elle porte bien son nom : on a pu y voir quelques échanges discrets c’était assez déroutant d’ailleurs.

christiania-3

christiania-4

La curiosité passée – il faut dire que ce qui est – nous nous sommes promenés autour du lac gelé où résident de nombreuses familles. (Nous n’avons vu personne mais les vélos d’enfants devant les maisons témoignent de la vie de famille dans cette communauté).

Honnêtement je comprends pourquoi certaines personnes (qu’on a pu croiser) s’arrête sur un banc pour fumer un j*int à cet endroit ; il y règne une atmosphère super paisible et on oublie le contexte autour.

christiania-6

Je ne fais en aucun cas la promotion des produits stupéfiants mais ce quartier est vraiment à visiter pour sa population et son originalité.

C’est sur cette douce note de respect des cultures que s’est achevé notre weekend danois.

J’espère que la visite virtuelle de cette ville vous a convaincu d’y mettre les pieds !

Bisous à tous et toutes !

 

maeva

Publicités

4 réflexions sur “#Copenhague : Jour 3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s